faisceau
ORDRE DU MÉRITE AGRICOLE FRANÇAIS AU CANADA canada
 

chevalier

Statuts et organisation de l'Amoma du Canada.
Historique de l'Amoma du Canada.
 
Nominations 2010 - Éric Troncy
 
Remise de l'ordre du Mérite Agricole à M. Eric Troncy,
 
médecin-vétérinaire le 9 juillet 2010 par le Consul général de France à Québec, dans l'enceinte de la Faculté vétérinaire à St- Hyacinthe .
Extrait du discours de M. François Alabrune Consul général .
 
Eric Troncy
Eric Troncy, reçoit des mains du Consul général François Alabrune, les insignes de Chevalier du Mérite agricole.
 

Monsieur le Professeur, Cher Eric

Je souhaite saluer en premier lieu les autorités présentes, en particulier Monsieur le Député, Monsieur le Doyen, Messieurs les Vice-Doyens, les dirigeant de la faculté vétérinaire, Monsieur le conseiller à l'Assemblée des français de l'étranger : je salue également les membres de votre famille, en particulier votre épouse, vos collègues et amis.

Je souhaite tout d'abord rappeler le parcours que vous avez accompli et qui fait de vous, l'une des grandes figures de la coopération franco-québécoise de cette décennie dans le domaine scientifique, et plus particulièrement dans celui de la recherche vétérinaire. Vous avez été attiré par les grands espaces du Québec.Vous y avez fait souche, en épousant Stéphanie Kéroack, elle aussi médecin-vétérinaire, avec qui vous avez eu trois enfants : Clémentine, Lancelot et Garance.

Originaire de Savoie, vous avez en 1992 obtenu le diplôme de l'École Nationale Vétérinaire de Lyon. Au Québec, vous avez entrepris des études très pointues. Enfin, vous avez soutenu une Thèse d'Université en pharmacologie/pharmaco-chimie de l'Université Louis Pasteur de Strasbourg. Votre carrière en France : Vous avez débuté votre carrière professorale comme Maître de Conférence en Anesthésie – réanimation à l'Ecole Nationale Vétérinaire de Lyon de 1998 à 2002 pour devenir professeur titulaire de physio-pharmacologie à l'Université de Montréal. Votre carrière au Québec ne vous a pas fait oublier vos racines, puisque vous avez mené de nombreuses actions en collaboration avec des intervenants français. Vous avez joué un rôle essentiel dans le renforcement des liens entre vétérinaires français et québécois.

Par exemple, vous êtes à l'origine d'échanges de professeurs entre les écoles vétérinaires, notamment dans les domaines de la pharmacologie et de l'anesthésie vétérinaire, d'échanges d'étudiant et d'une coopération très active en médecine humaine, aussi, avec l'hôpital européen Georges Pompidou dans le champ des thérapies à base de cellules souches.

Un autre de vos nombreux mérites, et non des moindres, est que vous vous êtes toujours distingué par votre militantisme en faveur de la francophonie, en défendant la langue française dans le domaine de la publication scientifique et en promouvant la francisation du vocabulaire médical au Québec.

La République française salue aujourd'hui votre parcours exemplaire et votre dévouement au service de la relation franco-québécoise et de Francophonie scientifique.

C'est la raison pour laquelle , Eric Troncy , je vous remets, au nom du ministre de l'Agriculture et de la pêche, les insignes de Chevalier du Mérite agricole.

 
Nominations 2010 - Jean-Luc Boulay
 
«Pas d'agriculture, pas de nourriture».
 
Un québecois d'adoption reçoit le Mérite Agricole de France
 
Jean-Luc Boulay
De gauche à droite, François Lubrina, vétérinaire, Délégué élu pour le Canada de l'Assemblée des Français de l'Étranger (AFE), Georges Moser Conseiller de l'AFE, Louis Duvernois, Sénateur des Français établis à l'étranger, Jean-Luc Boulay Chef et copropriètaire du restaurant Le Saint-Amour et Hélène Le Gal Consule Générale de France à Québec. (photo Jean Luc Boulay)
 

M. Jean-Luc Boulay décoré de la médaille du mérite agricole de France.

Le 1er mai 2010 une cérémonie officielle a eu lieu à la résidence privée de la Consule générale de France à Québec, Madame Hélène Le Gal.

C'est avec un grand bonheur que le chef et co-propriétaire du restaurant Saint-Amour de Québec, monsieur Jean-Luc Boulay entouré de sa famille, de ses amis et partenaires fut décoré de la médaille de Chevalier du mérite agricole de France par monsieur Louis Duvernois, Sénateur des Français établis à l'étranger.

Le chef Boulay travaille par ailleurs avec de petits maraîchers de la région de Québec, comme Jean Leblond, qui font pousser des légumes particuliers tels que la clétonia ou la sucrine. Il utilise le foie gras local du Canard Goulu qu'il marie parfois à du sirop d ‘érable de la Beauce. D'autres fournisseurs du Québec contribuent à la carte du talentueux chef Boulay tels que la ferme des monts (fines herbes bio) ou la Ferme du goût d'autrefois (canar). M. Jean-Luc Boulay est d'origine française, mais habite au Québec depuis une quarantaine d'années.

 
Nominations 2009 - Alain Monod
 
«Il n'y a pas de bonne cuisine si au départ elle n'est pas faite par amitié
pour celui ou celle à qui elle est destinée».

Paul Bocuse
 
Le chef Alain Monod, nouveau chevalier du Mérite Agricole de France
 
Mercredi le 27 mai 2009, a eu lieu au Club Universitaire de Montréal, une cérémonie privée ou le sympathique chef bien connu Alain Monod, a reçu la médaille du Mérite Agricole de la France.  
 
Le chef Alain Monod
Alain Monod l'heureux décoré et son épouse Colette.
 
La citation ci-dessus, est un exemple de la passion que le Chef Alain Monod voue à son amour de la table et des gens qu'elle réunit. Ce ne sont pas les 50 ans de métier qui comptent, mais la façon dont ils ont été pratiqués dit-il. Merci à tous ceux qui ont rendu mon cheminement professionnel si riche. C'est surtout Charles Bérot, Maître cuisinier de France et ancien chef saucier du paquebot Normandie, qui a complété cette formation en m'initiant à ses propres techniques, modernes pour l'époque, La transition du classique à la cuisine dite nouvelle ! Il m'a aussi formé dans la dégustation et l'évaluation des vins.

La réorganisation de sa cave fut l'objet d'un cours appliqué en débouchant de vieilles bouteilles dont les étiquettes étaient disparues et dont seules les formes et le bouchon nous donnaient des indices. Un mot sur l'Académie Culinaire de France. Établie ici par le regretté René Varot, Jean-Paul Grappe fut du nombre des fondateurs, elle m'accueille en 1982. Au décès de R.Varot, Francis Cabanes en prend la Présidence et je lui succède en 1988. Notre devoir est de perpétuer et de protéger nos valeurs culinaires en restant fidèles aux principes énoncés par Joseph Favre : l'auteur du Dictionnaire Universel de Cuisine.

Le Club Universitaire qui nous reçoit ce soir est un endroit privilégié, grâce à ses membres bien formés au plaisir du vin et de la table. Ils sont en cela encouragés par notre directeur général, André Côté, lui-même sommelier professionnel et Président de l'Association des Sommeliers Professionnels du Canada. Pour toutes ces bonnes raisons, je suis devant vous ce soir et non la moindre, mon épouse pour recevoir cette magnifique médaille! Comme elle est resplendissante cette étoile émaillée de blanc, suspendue à un ruban vert sur la poitrine
du chef talentueux Alain Monod.
 
Nomination 2009 - Christian Faure
 
«Dis-moi ce que tu manges et je te dirai ce que tu es»
Anthelme Brillat-Savarin, 1755-1826
 
Résidence de France, le 18 février 2009
Remise de la médaille du Mérire agricole à M. Christian Faure
de l'Académie Culinaire le Cordon Bleu d'Ottawa.
Extrait de l'intervention de l'Ambassadeur de France au Canada M. François Delattre 
 
Christian Faure
L'ambassadeur de France M. François Delattre et M. Christian Faure
 

Cher Christian Faure,
Chère Madame, Chère Pamela Bakalian,
Monsieur le Conseiller à l'Assemblée des Français de l'Etranger, Cher Jacques Janson,
Monsieur l'Ambassadeur Lawrence Dickinson, et chère Madame,
Monsieur le Président, Cher André Cointreau,
Mesdames, Messieurs,

C'est un grand plaisir pour mon équipe – Thierry Saint Oyant, Olivier Boasson, Fouzia Dine, Melinda Neufeld et pour moi de vous accueillir ce soir à la Résidence pour honorer l'un de nos compatriotes particulièrement méritant et talentueux.

Cher Christian Faure, votre aventure culinaire débute en 1976 dans les cuisines du restaurant la Colonne, auprès du Chef Marc Muzeau qui décèle très vite en vous une grande passion, un vrai génie culinaire, et qui vous présage d'emblée un grand avenir. Il ne s'était pas trompé. Vous vous distinguez dans de nombreux concours. Vous remportez de nombreux Prix dont la Médaille de Vermeil lors de la Coupe de la Ville de Paris, la Médaille d'Or au concours gastronomique d'Arpajon, la Médaille d'Or de la Confédération des Glaciers, Médaille d'Or de la Confédération des Pâtissiers du Japon, et j'en passe. En 1997, vous obtenez le titre suprême de Meilleur Ouvrier de France. L'année suivante, vous êtes nommé Pâtissier des Cuisines de l'Hôtel de Paris auprès des chefs Mario Muratore et Alain Ducasse. Vous êtes également en charge des évènements du Palais Princier de Monaco. Au coté de la Famille Princière. Alors que votre réputation vous accompagne désormais dans le monde entier, vous êtes reçu la même année Membre de l'Académie Culinaire de France.

 

Le Ministre du Tourisme vous remet la Médaille du
Tourisme sur la commune de St-Jean Cap Ferrat. Vous êtes nommé par vos pairs Président délégué de la Société Nationale des Meilleurs Ouvriers de France. En 2006, pour notre plus grand bonheur, vous êtes nommé Directeur des Opérations de la prestigieuse Académie Culinaire Le Cordon Bleu d'Ottawa et du restaurant Le Cordon Bleu Signatures, détenteur de prix parmi les plus prestigieux.

«Christian Faure, au nom du Ministre de l'Agriculture et de la Pêche, je vous fais Chevalier dans l'Ordre du Mérite Agricole».


Vous êtes un fervent défenseur de la cuisine et des produits du terroir français, et notamment de ceux de votre région d'origine, Lyon, capitale s'il en est de la gastronomie. Vous avez déjà reçu tous les prix, tous les honneurs, qui vous consacrent comme l'un des meilleurs Chefs Pâtissiers au monde.

C'est donc un privilège pour moi, en présence de personnalités de premier plan et de votre conjointe, que je voudrais à nouveau associer très directement à cet hommage, de vous remettre aujourd'hui l'une des distinctions françaises les plus prestigieuses.

 
 

chevalier